Forum d'écriture chaleureux et convivial. (Comme le Mordor.)
 

Partagez | 
 

 Faut-il préparer ses histoires ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Faut-il préparer ses histoires ?   Ven 19 Sep - 23:56

Voilà, je voulais aujourd'hui vous proposer de réfléchir autour de la question suivante : faut-il préparer ses histoires ?

En effet, lors de mes débuts dans l'écriture j'y allais toujours à l'aveuglette et c'est aussi ce que je fais pour mes Divagations, mais maintenant je commence à préparer mes histoires ; que ce soit pour la fan fiction que je vais commencer à écrire ou pour la préparation de mon roman qui sera mon challenge du NaNoWriMo. Seulement, je me pose cette question ? Est-ce vraiment nécessaire de tout le temps préparer son histoire ? N'y a-t-il pas parfois des contextes/histoires qui se prêtent plus à l'improvisation qu'à la préparation ?

J'attends avec impatience vos avis là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Ohiro
Owonite chevronné

Messages : 42
Date d'inscription : 24/08/2014

MessageSujet: Re: Faut-il préparer ses histoires ?   Sam 20 Sep - 8:03

Je pense pas que ça tienne tant au contexte qu'au style de l'auteur,et qu'à sa façon de faire. Je prépare peu, voire pas du tout les quasi totalité de mes textes et histoires ( la seule exception étant mes chroniques, mais vu qu'en théorie c'est prévue pour faire une saga en trois trilogie, j'ai intérêt à prendre des notes *est un grand malade dans sa tête*).

Pour la suite, je me contente d'écrire ce qui vient. Je fais des récits très centrés sur les personnages, donc d'une certaine façon, je les joue tous, et je regarde ce que ça donne dans telle ou telle situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Faut-il préparer ses histoires ?   Dim 21 Sep - 10:21

Sympa comme sujet de discussion ! ^^

Jusqu'à l'année dernière, j'avais l'habitude de ne rien préparer avant d'écrire, qu'il s'agisse de nouvelles, de fanfictions ou de romans. Pour moi, tout "coulait de source", ça sortait tout seul, et c'était vraiment jouissif parce-que je ne pouvais pas savoir quelle tournure allait prendre mon histoire puisque je ne prévoyais rien à l'avance !
Et puis je me suis aperçue que, souvent, il y avait des incohérences au coeur de l'histoire, des incohérences que j'étais bien embêtée de devoir corriger par la suite. D'un coup, on passait de l'automne à l'été, tout simplement parce-que je n'avais pas écrit pendant plusieurs semaines et que je ne me souvenais plus dans quel cadre temporel l'action en cours se déroulait. C'était vraiment agaçant, mes lecteurs me faisaient la réflexion. Mais d'un côté, j'avais déjà essayé de tout orchestrer par le passé, et cela ne m'avait pas convaincue du tout : je trouvais que ça "bridait" l'imagination, je me sentais un peu restreinte dans mes possibilités. Donc même si je reconnaissais le problème d'écrire au jour le jour, je n'étais pas spécialement tentée de changer mes mauvaises habitudes

Et puis, j'ai tenté de monter un forum rpg, en rédigeant des taaaas d'annexes (puisque l'intrigue portait sur un monde inventé de A à Z). Finalement, le forum a coulé, mais j'avais toujours cette idée qui me trottait dans la tête, et j'étais particulièrement frustrée de m'être autant investie dans ce projet, pour finalement le voir disparaître comme ça. L'univers me tenait à coeur, alors j'en ai fait un roman, et c'est là que je me suis rendu compte que les annexes m'aidaient à organiser la présentation de l'univers dans mon écriture. Je pouvais m'y référer en cas de doute pour éviter une incohérence ou une approximation, j'avais une véritable "base" sur laquelle m'appuyer. Et de fil en aiguille, j'ai fini par faire un résumé de 5 lignes de chaque chapitre à venir. Et en fait j'aime beaucoup ce système, parce-que même si je suis libre d'écrire ce que je veux, de changer d'idée à n'importe quel moment, je trouve ça plus rassurant de pouvoir se référer à ce qu'on a plus ou moins prévu. C'est une sorte de "garantie" ^^

Et puis, je pense que c'est utile (pour ne pas dire absolument nécessaire !) de structurer ses idées et ses envies (parce-qu'il y a ça, aussi !) quand on se lance dans un projet de fantasy. Ça permet d'éviter bien des déboires ! Dans un champ aussi vaste, on aurait tendance à s'égarer et à se compliquer inutilement la tache. Après, ce n'est que mon humble avis ! ^^

(Par contre pour les nouvelles, j'y vais toujours au feeling )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Morana
Vasouillard Pantophobe

Age : 21
Messages : 105
Date d'inscription : 27/06/2015

MessageSujet: Re: Faut-il préparer ses histoires ?   Ven 24 Juin - 12:40

Préparer ses histoires, quelle question ! Ça dépend de l'organisation de l'auteur. Ça va aussi dépendre de la taille du texte. De son inspiration.

Écrire au feeling peut être intéressant, mais le gros problème de cette méthode, c'est la panne.

D'un autre côté, avoir un plan super bétonné peut devenir un obstacle à l'écriture : on peut se sentir finalement bridé par notre propre balisage, ou manquer de motivation pour rédiger, maintenant que tout est déjà noté, expliqué...

Personnellement, j'essaie d'avoir simplement deux choses importantes de bien définies : le début, et la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Harmonie
Keep calm and enjoy the melody

Age : 20
Messages : 474
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: Re: Faut-il préparer ses histoires ?   Mer 6 Juil - 15:17

Coucou Piou :) (une rime que je ne pouvais pas ne pas faire... O:) )

Eh bien je dirais que tout cela tient à la personnalité de l'auteur et qu'il n'y a pas une technique qui serait meilleure, ou plus universelle, que l'autre. Personnellement, je suis très très perfectionniste et j'ai besoin d'effectuer un long travail préparatoire. Tout est scrupuleusement organisé dans plusieurs fichiers : fiches personnages, plan global de l'histoire (non-détaillé), psychologie des personnages lorsqu'il s'agit d'un roman policier, etc. Après seulement, je me sens capable de me jeter dans l'inconnu et de commencer à écrire. Mais malgré tout ça, on ne peut pas tout prévoir, et l'histoire peut prendre d'elle-même des tournures inattendues : c'est la magie de l'écriture :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Fortuna
Owonite chevronné

Messages : 21
Date d'inscription : 09/05/2017

MessageSujet: Re: Faut-il préparer ses histoires ?   Ven 12 Mai - 10:42

Je pense aussi que cela tient beaucoup aux auteurs mais également aux projets ^^

J'ai des copines auteures qui planifient tout ; de mon côté, ça me bloque : si j'ai déjà tout planifié, écrire n'a plus vraiment d'intérêt, puisque c'est juste de la "mise en forme".

En général je fais un premier jet (pourri) sous le coup de l'inspiration, puis je retravaille et réécris beaucoup derrière. Mais ce premier jet me sert de planification, en fait, avec cette folle jouissance de pouvoir faire n'importe quoi et d'être totalement libre =) Et une fois que j'ai posé le premier jet, je fais des fiches pour préparer la réécriture, creuser les personnages. J'ai besoin d'avoir déjà une matière posée là, en fait ^^ tout planifier "dans le vide" ne me réussit pas, alors que d'avoir un premier jet, ça permet d'avoir une trame à affiner, retracer, modifier, bidouiller, couper à la machette, recoller à la super glue, bref, une "matière" à façonner ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Charlotte-Marguerite
Owonite chevronné

Age : 29
Messages : 75
Localisation : Cher
Date d'inscription : 14/10/2016

MessageSujet: Re: Faut-il préparer ses histoires ?   Ven 12 Mai - 19:26

Cela dépend de l'auteur :)

Pour ma part, j'ai monté tout l'univers (même si des choses sont venues en cours d'écriture) : les peuples, le système politique, les intrigues de base, les personnages, un plan global. Mais après, je n'ai fait aucun plan détaillé. Je me suis lancée directement dans la rédaction, laissant mon inspiration guider mes pas et laissant libre cours à l'improvisation. Après m'être trop bloquée en faisant des plans de chapitres, j'ai laissé tombé. Cela gênait ma créativité, m'empêchant d'aller plus loin.

Certains planifient tout à l'avance, et cela fonctionne. Pour d'autres, cela ne marche pas et ils se donnent plus de liberté. Quand on débute, je pense qu'il faut tester les deux et voir ce qui nous convient le mieux :) Le but principal est de rester cohérent, de garder des limites et de laisser sa créativité s'exprimer. Ce serait bête de passer à côté d'une idée à cause d'un plan XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://stephanie-bellamy.com



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Faut-il préparer ses histoires ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faut-il préparer ses histoires ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Défaut de Myth à réparer...?
» Histoires Extraordinaires - 1968 - Vadim - Malle - Fellini
» Comment réparer une antenne sur un pylone de 540m
» [AIDE] haut parleur s'active par défaut en émission/réception...
» Nettoyer et réparer la pipe Dunhill SHELL l'année1956 à paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Owo :: L'antre de l'écriture :: Réflexions autour de l'écriture-