Forum d'écriture chaleureux et convivial. (Comme le Mordor.)
 

Partagez | 
 

 Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Ukrysis
Batracien gentleman

Age : 21
Messages : 264
Localisation : Dans les mines de la Moria.
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Dim 26 Juin - 23:55

Le perfectionnisme


Bonsoir à tous,

Je viens vers vous suite à de vilains démons qui ne veulent, décidément, pas quitter mon ciboulot. Comme vous l'aurez très certainement deviné, je fais partie des personnes perfectionnistes (mais QUE lorsqu'il s'agit d'écriture, dans mon cas). Or, j'ai remarqué que ça avait tendance à plus me freiner qu'autre chose voire à tordre mes textes en leur ôtant toute fluidité. C'est un handicap contre lequel j'ai du mal à lutter. J'avais emprunté la voie de la guérison l'année dernière, en écoutant les conseils sagement formulés d'un ami : "Ne te prends pas la tête, écris comme ça vient." Mais bon, on ne se refait pas facilement, et j'ai bien vite abandonné ces efforts pourtant concluants. Peut-être car, finalement, ce n'est pas si mauvais qu'on ne le pense ?

Vous, vous en pensez quoi ? C'est quoi la juste mesure ? Avez-vous d'autres "remèdes" (si jamais vous l'êtes également) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 27 Juin - 9:20

Je me reconnais beaucoup dans ton témoignage ! Je crains d'être victime de ce syndrome là moi aussi...

C'est vrai que ça bloque : on est jamais satisfait de nos écrits, on veut tout recommencer, on trouve ça mauvais, et au final écrire devient plus frustrant que plaisant. En plus à force de repasser derrière soi-même pour tout réécrire et tout reformuler, le texte perd effectivement de son naturel, on sent que c'est "forcé", et du coup même pour le lecteur c'est désagréable :/

J'ai réussi à dépasser ça en me concentrant sur mes personnages et sur les événements qu'ils doivent vivre, plutôt que sur la manière dont les événements sont décrits. En gros je m'immerge vraiment dans l'histoire te j'arrête de la raconter comme si j'y étais extérieure, je ne sais pas trop comment expliquer ! xD Mais au final c'est plus fluide et plus sympa à écrire comme à lire !

Sinon il y a aussi le fameux dicton "écrivez les histoires que vous avez envie de lire", mais ça peut en bloquer certains plutôt que les soulager... ça peut rajouter de la pression en plus x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ukrysis
Batracien gentleman

Age : 21
Messages : 264
Localisation : Dans les mines de la Moria.
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 27 Juin - 14:03

C'est surtout que je suis une fan de Lovecraft et que j'ai tendance à l'apprécier pour la justesse de son vocabulaire (comme avec Balzac, même si Balzac est plus "propre" dans ses descriptions je trouve), pour l'ambiance malsaine et mystique qui s'en dégage. Je ne pense pas arriver à ce niveau. Après, il y a également des livres écrits plus simplement, où les personnages sont réellement attachants itou itou. J'pense qu'avec un peu de travail et de réflexion, j'pourrais m'en approcher. J'y arriverai. è_é

En tout cas, l'idée d'écrire tout en étant immergée, ça fonctionne pour mes RP. Mais bon, même si j'apprécie davantage les personnages, je n'affectionne pas pour autant ma plume. Faudrait retravailler là-dessus, donc. :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org


avatar
Morana
Vasouillard Pantophobe

Age : 21
Messages : 107
Date d'inscription : 27/06/2015

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 27 Juin - 18:00

Je ne pense pas être perfectionniste, mais j'aime réfléchir sur la précision des termes que j'utilise. J'aime que le texte dise exactement ce que je veux lui faire dire. Je peux passer pas mal de temps à me perdre dans les synonymes, ou à la recherche du mot exact ("celui-là, oui, je sais qu'il existe, il y a un mot pour ça, et je le trouverai !!" x') )

Mais ça ne me freine pas vraiment, car je fais beaucoup d'exercices de style, j'essaie des choses et j'accepte parfaitement que ce soit imparfait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 27 Juin - 18:06

Ah oui. Les mots qu'on a sur le bout de la langue et qu'on ne trouve jamais, même que quand on dit "je crois que ça commence par ça... ou ça finit par le son là..." c'est toujours faux et on est toujours à des kilomètres du mot qu'on cherche, en fait What a Face L'histoire de ma vie.

C'est vrai que la solution est peut-être de se diversifier pour tester plein de trucs et se sentir plus à l'aise au bout d'un moment, de moins se prendre la tête pour y aller davantage au feeling ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Morana
Vasouillard Pantophobe

Age : 21
Messages : 107
Date d'inscription : 27/06/2015

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 27 Juin - 18:10

Attention, je ne parle pas de mots qui m'échappent, que "j'ai sur le bout de la langue" ; ça m'arrive, mais je les retrouve vite. Non, je parle de mots qui n'existent parfois tout simplement pas dans la langue française, et qui seraient pourtant si utile pour qualifier ce que je veux dire, là, maintenant, tout de suite xD Ça, ça m'arrive plus souvent !

Bon, la plupart du temps, je trouve une équivalence française, mais souvent, je me rabats sur des périphrases ou d'autres synonymes qui sont finalement moins précis, qui ne représentent pas ce que je veux dire exactement. Et ça, c'est la vraie frustration. La limite de la langue elle-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 27 Juin - 18:14

Ah oui, je comprends... parfois ça existe en anglais, et tu as le mot en anglais dans ta tête mais aucun moyen de le traduire littéralement en français, c'est insupportable ! x) Pareil, je finis toujours par m'en sortir par une pirouette (j'ai horreur de rester bloquée 600 ans sur la même phrase). Ou alors je remplace le mot par un X et je me dis "ok je verrai ça plus tard" (sauf que évidemment j'oublie... xD).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Morana
Vasouillard Pantophobe

Age : 21
Messages : 107
Date d'inscription : 27/06/2015

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 27 Juin - 18:27

Après, tu relis ton texte depuis le début et tu tombes inopinément sur des "X" ou "blabla description" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 27 Juin - 18:44

... oui ça m'arrive assez souvent ;_;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
simple_mademoiselle
Owonite chevronné

Messages : 27
Date d'inscription : 02/07/2016

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 4 Juil - 19:45

Bonjour,
Alors pour ma part je suis ultra perfectionniste, d'où un de mes principaux défauts : je ne me relis jamais, genre, jamais.
Mais à ma décharge, je n'ai jamais fait de roman pour le moment.
Malheureusement, c'est un grand blocage pour moi car je ne peux pas écrire sans avoir envie de tout changer le lendemain.
Et malheureusement, il n'y a jamais de perfection dans un texte. Alors j'ai du mal à être productive. Il faudrait en fait que je fasse un roman en quelques jours et que je revienne dessus ? C'est impossible. Trouver le mot juste est également un gros problème chez moi, mais ma maman prof de français m'aide souvent si je bloque, donc j'arrive à m'en sortir.
Donc, bon si vous avez des conseils contre ce fléau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ukrysis
Batracien gentleman

Age : 21
Messages : 264
Localisation : Dans les mines de la Moria.
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Lun 4 Juil - 20:56

Personnellement, quand je cherche un mot en particulier (notamment les sonorités voire la beauté du mot), je vais sur synonymo ou tout autre site me donnant quelques synonymes. Je vérifie la définition et je l'incorpore dans mon texte. Bien souvent, je me rends compte que sa signification désigne exactement ce à quoi je pensais. (Cela me l'a fait y'a pas longtemps, au lieu d'attirer pour de la nourriture, j'ai mis affrioler, qui est plus recherché, joli et qui a pour le coup, un réel rapport avec la nourriture, haha).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org


avatar
Harmonie
Keep calm and enjoy the melody

Age : 20
Messages : 474
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   Mer 6 Juil - 15:00

Ahah, le perfectionnisme, ce mal du siècle... :p Je peux en parler mieux que personne, car si l'écriture est le domaine dans lequel je suis la plus perfectionniste, je le suis aussi pour tout le reste dans la vie... Je mange perfectionnisme, je bois perfectionnisme, je dors perfectionnisme... et c'est assez épuisant, je confirme x)

Bref, pour en revenir à ta question, je pense qu'il n'y a de "juste mesure" que celle que l'on s'impose. En fait, le perfectionnisme en matière d'écriture, ce n'est ni plus ni moins qu'un automatisme. On ne peut s'en empêcher, et si on tente de lui dire "Zut !" à un moment donné, il reviendra s'immiscer pernicieusement dans notre esprit pour nous dire : "Si tu ne retravailles pas tout, ce sera nul, tu manques de professionnalisme, mouhahaha.". A mon sens, la seule chose à faire, c'est d'apprendre à travailler avec son perfectionnisme pour l'utiliser le mieux possible :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le perfectionnisme : ce défaut contre-productif
» [1000] points CV contre Nains et Elfes Noirs
» [680pts] Tyranides contre Eldars noirs
» Il ne faut pas lutter contre le sommeil !!
» Russie : « Il faut stopper la campagne médiatique sauvage contre la Syrie ! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Owo :: L'antre de l'écriture :: Réflexions autour de l'écriture-