Forum d'écriture chaleureux et convivial. (Comme le Mordor.)
 

Partagez | 
 

 Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Jeu 14 Juil - 9:17

Coucou !

Une petite idée de discussion, pas forcément très rigolote cette fois-ci ! C'est peut-être même un peu déprimant !

Voilà : il arrive par moments que l'on soit découragés à l'idée d'écrire et d'avancer nos projets d'écritures, mais sans trop savoir pourquoi. C'est une espèce de "ras-le-bol" généralisé, qui peut aussi se manifester par la flemme. Je m'explique : il m'arrive souvent d'avoir très envie d'écrire, d'ouvrir LibreOffice (ce n'est pas le logiciel le problème), et puis dès que la page apparaît, l'envie disparaît. J'ai la flemme, je me dis "Ouais, nan, en fait", et je vais chiller une série à la place (me jugez pas okey ).

La solution serait de se "forcer" à écrire, mais dans ce cas là le texte serait nul de chez nul parce que se forcer à écrire, ça donne jamais rien de bon. Rapport qu'on devrait toujours faire ça par passion, toussa toussa.

Du coup, voilà ma question : est-ce que ça vous arrive ? Ça arrive que vos histoires et vos personnages continuent de vivre dans votre tête, mais que dès qu'il s'agit de tout poser à l'écrit, vous vous sentez tout à coup démotivés, au point de ne pas toucher à votre roman pendant plusieurs semaines ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Lucius Maximus Verde
Man in the Blue Box

Messages : 366
Date d'inscription : 24/06/2016

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Jeu 14 Juil - 13:06

En tant que procrastinateur chronique de niveau divin, voici mes tuyaux :

Avoir une activité auxiliaire qui nous rende actif, que ça soit faire à manger, faire le ménage, dessiner, casser du néo-nazi, peu-importe pourvu que vous soyez actif dans ce que vous faites. Évitez les jeux-vidéo, ça rend actif mais ça a des inconvénients (à peu près autant qu'une série ou qu'un film, on veut savoir la suite, on veut faire une partie de plus, du coup...).

Ensuite, c'est là que ça devient mystique, Margogotte. La méditation, ça aide bien. Plus particulièrement la méditation en pleine conscience, ça permet de se recentrer sur l'essentiel, ça calme, et ça a plein d'autres effets bien cool. L'inconvénient, c'est qu'il faut apprendre à faire ça, c'est pas compliqué mais ça peut-être contraignant pour certains.

:-)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Harmonie
Keep calm and enjoy the melody

Age : 20
Messages : 474
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Jeu 14 Juil - 20:37

J'approuve le fait qu'il soit parfois difficile de méditer, ça demande de longues heures d'entraînement, mais une fois qu'on y arrive, c'est terriblement salvateur :3

Sinon, pour répondre à ta question Gogotte, oui, ça m'arrive très fréquemment, et souvent sur de longues périodes. Avant, je cherchais à forcer la chose, mais je me suis vite rendue compte que tout ce qui était écrit sous la contrainte finissait dans la corbeille de mon ordinateur, alors...
Le plus souvent, aujourd'hui, j'arrête tout simplement d'écrire quand c'est la cas. Mais ma petite technique, c'est de lire des choses qui ressemblent au style d'écriture que je veux donner à mon roman ou du même genre. Généralement, ça me rebooste plutôt bien ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Roxane
Owonite chevronné

Age : 21
Messages : 101
Date d'inscription : 07/07/2016

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Jeu 14 Juil - 21:46

Margogotte a écrit:
il m'arrive souvent d'avoir très envie d'écrire, d'ouvrir LibreOffice (ce n'est pas le logiciel le problème), et puis dès que la page apparaît, l'envie disparaît. J'ai la flemme, je me dis "Ouais, nan, en fait", et je vais chiller une série à la place (me jugez pas okey ).
Oh purée je me sens moins seule !

Lucius a écrit:
La méditation, ça aide bien. Plus particulièrement la méditation en pleine conscience, ça permet de se recentrer sur l'essentiel, ça calme, et ça a plein d'autres effets bien cool.
Ma mère m'a appris à utiliser la méditation pleine conscience pour se recentrer et être plus efficace lorsque je travaille chez moi, et je n'ai jamais eu l'idée de l'utiliser pour l'écriture (stupide...).

Le problème de la flemme m'empêche d'écrire depuis très longtemps et je n'ai toujours pas réussi à la surmonter. Généralement j'ai une idée très précise dans ma tête mais au moment de rédiger je me rends compte que l'idée que j'ai serait top pour un truc visuel (film/série) mais j'arrive pas à le placer en écrit. Du coup j'abandonne et je retourne à ma série.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Myfanwi
Sociopathe Insomniaque

Age : 20
Messages : 127
Localisation : En train de courir sous l'arc-en-ciel. Avec une hache. Derrière Bambi *^*
Date d'inscription : 21/09/2014

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Ven 15 Juil - 12:43

En fait, c'est ce que disais mon psy xD Quand tu as tout ton chapitre en tête, que tu arrives et que c'est le bug, souvent, c'est parce que t'es tellement excité que ça te plante. Il faut fermer les yeux, inspirer et expirer profondément pendant 3 à 5 minutes ^^

Sinon, il faut canaliser, tout simplement. Prenez un bouquin de mots casés ou de mots à barrer, faire une promenade avant une séance d'écriture ou une sieste ^^ Faut avoir l'esprit plat pour se concentrer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Cléalia
Owonite chevronné

Age : 23
Messages : 26
Localisation : Chez les vaches avec un pot de cancoillotte
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Ven 15 Juil - 12:53

Personnellement ça m'arrive super souvent et j'ai une technique un peu spécial pour me sortir de ce genre de moment. Je m'écarte de mon ordinateur et préfère écrire sur un petit cahier. Le geste d'écriture à la main me permet de canaliser mes idées et il y a bien moins de distractions que sur l'ordinateur. Je met souvent un peu de musique en fond également. Après j'écris souvent la première phrase dix fois avant d'avoir ce que je veux et de pouvoir me lancer totalement dans mon écriture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Ukrysis
Batracien gentleman

Age : 20
Messages : 264
Localisation : Dans les mines de la Moria.
Date d'inscription : 02/09/2014

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Ven 15 Juil - 13:10

J'ai commencé à écrire mon roman, j'ai du faire 5-6 pages mais... c'est de la grosse gnognotte du coup bah j'ai re la flemme de poursuivre. Donc bon, même si on veut être actif, qu'on l'est mais que ce qui en résulte est pourrave alors qu'on pourrait faire bien mieux (du moins, je pense pouvoir écrire un truc moins creux que ce que j'ai fait jusque là), ça ne sert pas à grand-chose.

Je ne sais pas si ça vous est déjà arrivé, mais tous les textes que j'ai écrit et que j'ai trouvé les plus réussis, je les ai rédigé lors d'un moment d'inspiration, où tu as le cerveau en ébullition, des palpitations au cœur, que tu sens comme un bien-être créatif qui t'envahit de toute part et qui te porte vers quelque chose de bien plus qualitatif qu'à l'accoutumée : ton vocabulaire, tu ne mets pas 100 ans à le trouver, tes phrases sont naturellement bien construites (ou presque), tu ne bloques pas des millénaires sur une phrase et une myriade de mots, de métaphores et autres éclairs de génie inondent ta cervelle jusqu'à une explosion littéraire : ton texte.
Grosso-merdo, si vous ressentez ça, et si vous voulez le ressentir plus souvent, je vous conseille plusieurs astuces (mais 'faut pas avoir la flemme DONC faut suivre le conseil de Choupiswag, à savoir être actif dans une activité qui te fait bouger ton cul sans t'y rendre addictif) :

1. Lire un livre bien écrit. Oui, de préférence un livre bien chiant d'un symboliste (Huysmans par exemple). Pourquoi bien chiant ? Pour éviter de le lire pendant des heures sans pouvoir s'arrêter. Imprégnez vous de sa plume, du vocabulaire utilisé, de la finesse de l'écriture. J'ai tendance à penser qu'une connexion se créé et qu'intégrer l'oeuvre d'un grand écrivain, c'est forcer son cerveau à activer ses "aires de génie" (on est tous des génies, susu).

2. Lire des tutoriels, fouiller des sites de synonymes, voyager sur son dictionnaire. OUI y'a rien de plus chiant parfois, mais se cultiver sur la langue, c'est accéder à cette phase d'inspiration, à cette zone littéraire perchée dans le quartier créativité de la planète cervelle.

3. Regarder une pièce de théâtre, je vous conseille Lorenzaccio de Musset ou bien En attendant Godot de Beckett. Ce sont des classiques (en même temps je n'ai pas une culture foisonnante sur le sujet, du moins je n'en ai pas lu beaucoup) mais avec une plume et une créativité rarement observées. DONC, ça ne peut que vous aider.

4. Eviter les listes, les trucs pré-construits, deuxième observation de ma part : l'inspiration n'est pas structurée, c'est une saturation d'idées. Tout vient de façon limpide sans s'alourdir d'un plan. Cela pourra éventuellement vous permettre de réfléchir, de trouver des idées, mais vous n’accéderez pas aux flux divins de l'inspiration ! *prend des airs de gourou*

5. Développez votre culture visuelle : tableaux, images sur internet en rapport avec le genre de votre oeuvre. Ne pas hésiter à se rendre à une exposition, sisi moi ça m'a aidé quand j'ai été zieuté des tableaux sur les sabbats. C'était délicieusement horrible et inspirant. Après, même les beaux paysages peuvent aider, faites une promenade en pleine nature, allez regarder des galeries de photographe, etc. Cela stimulera votre imagination picturale et donc vous permettra de retranscrire sur papier des lieux, personnages, etc.

6. Les cours ! Pour ceux qui ont la chance de faire des études en littérature (j'dis pas que les autres n'ont pas de chance mais le conseil que je donnerai là ne leur sera d'aucune utilité :( ) : eh bien, croyez-moi quand un professeur au parlé délicat discoure sur des grands génies du français, j'ai envie d'arrêter de prendre le cours, d'ouvrir un autre fichier OpenOffice (ou Word, ou [insérer nom de votre logiciel de traitement de texte]) et d'écrire un poème, ou tout autre chose. Généralement, pour avoir tenté, c'est court mais plutôt joli car on est porté par les idées qui fourmillent, l'ambiance générale.

Voilà voilà. Ce sont des conseils qui ont marché pour moi, à voir si ça marche pour vous. C'est plus pour trouver l'inspiration que pour être actif mais personnellement, chez moi, les deux vont de paire. ^^ Je ne peux tout simplement pas écrire quand je suis "normale".

EDIT : Ah, et dernière chose. Pour que ça marche, 'faut croire en ses instants de génie. J'aime à croire qu'on peut tous l'être, même une fraction de seconde. Il faut penser qu'on peut, nous aussi, écrire des merveilles, il faut croire, tout simplement. Il faut même, au-delà de "croire", savoir. Vous devez savoir que vous en êtes capables et qu'à partir du moment où vous vous donnez les moyens et que vous êtes sensible aux mots, et aux belles phrases, vos grands classiques ayant autrefois habité vos cartables, vous pouvez les atteindre. Peut-être pas faire aussi bien voire mieux car ils vont parfois au-delà du style, mais vous pouvez tenter de rivaliser avec eux. Voilà, un peu d'compétitivité bon sang d'bonsoir ! è_é /BUS/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thoronir.forumactif.org


avatar
Mewyn
Owonite chevronné

Age : 19
Messages : 49
Date d'inscription : 06/07/2016

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Mar 19 Juil - 10:46

Roxanne a écrit:
Généralement j'ai une idée très précise dans ma tête mais au moment de rédiger je me rends compte que l'idée que j'ai serait top pour un truc visuel (film/série) mais j'arrive pas à le placer en écrit. Du coup j'abandonne et je retourne à ma série.
Ça me le fait si souvent.

Sinon, comme Cléalia, si je bloque devant mon ordinateur, j'aime bien jeter des idées sur papier. Pas écrire de façon organisée, mais imaginer la scène et juste écrire des phrases, voire des bouts de phrases, qui viennent au fur et à mesure, parfois avec une musique dans le fond (du classique, du métal, peu m'importe tant que c'est instrumental/dans une langue que je ne comprends pas du tout du tout (genre en français/anglais/allemand c'est mort parce que je les parle bien, mais même espagnol/italien j'ai du mal car je suis habituée aux sonorités et qu'il y a trop de ressemblances avec le français) (par contre balance-moi de l'hindi, du farsi ou du finnois et ça passe très bien)).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.school-of-progress.fr


avatar
Mewwy
Owonite chevronné

Messages : 5
Date d'inscription : 24/07/2016

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Dim 31 Juil - 0:31

*prend son courage et ses idées à deux mains et laisse son message là*

Euhm... Je pense plus ou moins répéter tout ce qui a déjà été dit, mais c'est pas grave, ça ne fera que renforcer l'idée déjà transmise :,D

Du couuup... Pour passer outre la flemme, la démotivation toussa toussa, j'ai souvent deux choix : le passif, où j'attends que ça passe et où je me complet dans une auto-dérision eeet... Le choix actif, ou je me cale devant mon pc, ou une feuille, et où je m'oblige à écrire quelque chose.
Généralement, on dit que c'est contreproductif, et en soit, ce n'est pas productif, mais ça a le mérite de me donner un coup de pieds dans le derrière, et si ce que je comprends est franchement médiocre la plupart du temps, je m'en fiche parce que ça me permet de mettre un peu d'ordre dans mes idées, en trouver de nouvelles, en améliorer d'autres... Et quand ça commence comme ça, je retrouve cette petite étincelle qui me fait dire "WOW ! J'ai envie de l'écrire !".

Ca, c'est ce que je fais dans les passages à vide ou y a vraiment plus aucune envie, plus rien, le néant.

A part ça, il y a les moments flemmes, ou en encore, les moments de "oh, j'ai une trop bonne idée, je l'ait écrite maiiis... En fait, c'est nul". Pour ça... Je suppose que je fais un peu comme tout le monde. Je lis un bon livre, ou alors, une bonne série, c'est un processus d'encouragement. Pour un processus de "t'es devant ta feuille, écris maintenant", je mets de la musique, de l'instrumental surtout, comme dit Mewyn, quand je comprends les paroles, impossible de rendre ça productif, haha :,D Et généralement, quand je rentre enfin dans le processus de création, je coupe la musique qui, même en instrumental peut me déconcentrer. (par contre, bruitage de pluie et autre, ça, ça me dérange pas, c'est même super :,D)

Sinon, quand rien de tout ça marche, je lis des petits trucs sur internet, des citations qui m'inspirent, ou je me pose dans un endroit pour m'entraîner à décrire les gens que je vois passer :,D ... Mais écrire des citations que j'aime bien, des passages de livres ou de jeux vidéos, c'est pas mal aussi, ça me donne envie de les utiliser dans mes chapitres toussa :,D

La méditation revanche... J'ai jamais essayé, mais ça me semble intéressant... Quelqu'un à quelques indices de comment ça fonctionne en fait ? :,D (Merci d'avance ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Lunatique
Owonite chevronné

Age : 16
Messages : 113
Localisation : En directe de la lune
Date d'inscription : 17/09/2016

MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   Dim 18 Sep - 11:12

Margogotte a écrit:
Du coup, voilà ma question : est-ce que ça vous arrive ? Ça arrive que vos histoires et vos personnages continuent de vivre dans votre tête, mais que dès qu'il s'agit de tout poser à l'écrit, vous vous sentez tout à coup démotivés, au point de ne pas toucher à votre roman pendant plusieurs semaines ?

Ça m'arrive très souvent. En général j'ai tout dans ma tête : les paroles, les actions, le dénouement etc, sauf que dès que je me pose devant mon ordi j'ai un gros bug, la flémmantise me gagne et j'ouvre une page internet pour regarder des vidéos ou autres. Le mieux à faire, comme l'a dit Cléalia, c'est d'écrire avec la méthode la plus simple : une feuille et un crayon. On est beaucoup plus constructif avec cette méthode là, du moins pour moi.
Après pour écrire il faut écrire. Je m'explique, souvent on cherche à faire beau, bien et tout le patati, alors qu'il faudrait tout jeter sur le papier pour ensuite mieux réorganiser. D'où l'utilité d'un brouillon.

_________________
✡ La vie est un songe et l'univers un théâtre, l'illusion règne en tous lieux ✡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Comment surpasser les moments de flemme et de découragement ?
» Sériephile : vos grands moments de solitude.
» Top des moments Willow/Tara
» comment decouper des cercles sans crafty?
» Comment se tenir correctement sur pointes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Owo :: L'antre de l'écriture :: Réflexions autour de l'écriture-