Forum d'écriture chaleureux et convivial. (Comme le Mordor.)
 

Partagez | 
 

 Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Mar 16 Sep - 15:35

Vous avez fini de lire ? Alors laissez un petit mot

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Doce
Vaurien gentleman

Age : 22
Messages : 86
Localisation : Droite ou gauche ?
Date d'inscription : 01/09/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Mer 17 Sep - 19:39

Et bien, déjà je dois dire que ton orthographe est parfaite, au sens propre du terme. Ou alors je suis passé à côté de la faute. Ensuite, ton style est agréable à lire, et clair, même si par moment certaines phrases heurtent la fluidité du texte, par leur longueur souvent. Mais ça n'arrive pas fréquemment, du coup la punition ne sera que de vingt cinq coups de fouet.
Après la forme, le fonds : Le ton est désabusé à souhait, sinistre et la pourriture ambiante se fait bien ressentir. Par contre, je n'ai pas réussi à ressentir de la compassion pour ce personnage, non pas qu'il me laisse indifférent. Peut être laisse t'il transparaitre un tel sentiment de vide qu'on préfère ne pas le regarder trop longtemps. Ou alors c'est l'impression d'abandon total qui suscite une légère forme de mépris, à défaut d'un autre mot.
La prostituée suscite déjà plus de pitié, parce qu'elle a une raison "valable" d'être écœurée par son existence. Je suppose d'ailleurs que c'est elle que le proverbe vise ?
Enfin, tout ça pour dire que c'est un très bon texte, réfléchi et qui remplit bien son rôle. J'attends de lire tes prochains textes. ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Mer 17 Sep - 20:06

Merci, ça fait plaisir !
Pour les phrases trop longues, oui je sais, mais je me soigne... j'ai tendance à oublier de mettre des points, parfois ! J'accepte donc les vingt coups de fouet en courbant l'échine :c

Je comprends ce que tu veux dire à propos de s'attacher aux personnages, de ressentir quelque-chose pour eux. Etant donné que j'étais pressée par le temps pour écrire ce texte (il y avait un délai à respecter, tout ça tout ça ^^"), je n'ai pas vraiment mis l'accent sur le côté attachant des protagonistes. Le fait qu'il s'agisse de grands paumés m'a bien aidée sur ce coup là, les gens pouvaient penser que c'était voulu, mais je vois que tu n'es pas passé à côté de ce piège :p

Dans tous les cas, je suis plutôt contente que le narrateur ait réussi à te dégoûter un peu ! Ça, c'était le but ! J'ai essayé de jouer sur le côté "il est perdu, torturé, au bout du rouleau, mais personne ne sait pourquoi, ça pourrait arriver à n'importe qui, n'importe quand", mais je ne sais pas trop si c'est réussi. Enfin, si tu as ressenti un peu de gêne durant la lecture, j'estime mon travail accompli !

Pour le proverbe, oui en effet, ça cible bien la prostituée ! Je trouvais que ça convenait bien : à force de trop "embrasser" les gens sans plaisir, elle ne parvient plus à "étreindre", aimer correctement ^^
Merci encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Mer 17 Sep - 22:08

Hellooo :)
Aloooors je dois dire qu'effectivement l'orthographe est absolument parfaite, je n'ai vu aucune faute. J'ai juste remarqué une petite phrase avec une mini répétition que voici :
"Les lumières clignotantes des bars m'attiraient inexorablement, tout comme les mélodies rauques qui en sortaient m'attrapaient dans la rue et me conduisaient à l'intérieur comme un immense tentacule. " Comme les mélodies et comme un immense tentacule. Ce n'est pas bien choquant mais c'est ce que j'ai remarqué (a).

Idem, je rejoins Doce sur le fait que le narrateur n'est pas attachant, en fait tu te fiches bien de ce qui lui arrive, comme s'il avait choisi de vivre ainsi, comme s'il n'était que .. je sais pas mais en tout cas tu as très bien fait passer tes sentiments de gêne car je l'ai ressenti aussi :3

C'est un très très beau texte, j'ai hâte aussi d'en lire plus car ce texte est magique, vraiment !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Mer 17 Sep - 22:18

Oh, merci ._.
Arf oui, la répétition ! Il va falloir que j'arrange ça ^^
Merci beaucoup en tout cas ♥

Et si tu veux lire autre chose, tu peux lire le prologue de mon roman /meurt/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Mer 17 Sep - 22:23

(owai je vais aller lire ça :D)

Et de rien, c'est normal :3
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Harmonie
Keep calm and enjoy the melody

Age : 20
Messages : 473
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Mar 5 Juil - 21:44

Premier texte de toi que je m'apprête à commenter, Margotte ! J'ai remarqué que tu écrivais beaucoup de fantasy, et comme ce n'est pas ma tasse de thé, j'avais peur de ne pas pouvoir goûter ta prose (et y faire honneur) :D

La première chose qui ressort de ton texte, à mon sens, c'est que tu as une écriture très littéraire. Quand je parle d'écriture "littéraire", ils me regardent avec de grands yeux et demandent une définition... que je suis bien incapable de leur donner. Pour moi, l'écriture "littéraire", c'est un ressenti, c'est un beau vocabulaire et de belles associations, dans lesquelles la forme sert tant le fond qu'elle-même. Bref, en tout cas, soit certaines que dans ma bouche et dans mes doigts, cette expression est porteuse d'un beau compliment ! :)
J'aime ton style d'écriture poétique, d'autant plus que cette nouvelle n'est pas de la poésie. Les meilleurs textes sont ceux qui pratiquent le mélange des genres, tu ne crois pas ? ;)
Il y a également un érotisme discret et contenu au départ, qui finit par monter crescendo, qui me fascine. J'adoooore ce genre de sensualité.

Citation :
Ces errances nocturnes me donnaient l'illusion de posséder une vie comme les autres en ont une.
Cette phrase a beaucoup résonné en moi, je la trouve magnifique et pleine de philosophie (et je ne dis pas ça parce que c'est toi... :p ).
La seule et unique chose que je peux te reprocher, et c'est le danger de l'écriture "littéraire", c'est que certaines de tes tournures de phrases sont parfois trop alambiquées, et présentent des longueurs et des lourdeurs, comme ça peut être le cas ici :

Citation :
Chaque jour, il me semblait que sa présence se faisait de plus en plus pesante.

Citation :
Je n'avais le goût de rien, ni ne souhaitais aucune saveur.

Voilà :) Je ne pense pas avoir oublié grand chose ^^ Au plaisir de te relire dans un style réaliste :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Margogotte
Marmotte de mauvaise foi

Age : 23
Messages : 828
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 30/07/2014

MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Jeu 14 Juil - 9:47

Oh désolée Harmo je réponds à la bourre

Mais c'est bien la fantasy ! Enfin bon je vois, tu es CE genre de personne qui n'aime pas les dragons. Tsss. Tu sais pas c'que tu rates.

Tout d'abord, merci, merci MERCI pour les compliments, ça me fait très chaud au coeur ! Surtout tes remarques sur mon écriture soit-disant "littéraire", c'est justement ce que j'essaie d'obtenir, alors voir que ce travail porte ses fruits, c'est super réjouissant et motivant pour la suite ! Et je suis totalement d'accord concernant la prose qui doit savoir se faire poète de temps en temps. Il y a d'ailleurs une superbe nouvelle d'Ukrysis qui répond parfaitement à ce critère là, mais je crois que tu l'as déjà commentée ^^

Tu as totalement raison concernant les phrases un peu lourdes ! C'est un de mes problèmes récurrents : à force de vouloir bien faire, j'en fais un peu trop... x)

Merci encore en tout cas ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Harmonie
Keep calm and enjoy the melody

Age : 20
Messages : 473
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 05/07/2016

MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   Jeu 14 Juil - 20:50

Margogotte a écrit:
Oh désolée Harmo je réponds à la bourre

Mais c'est bien la fantasy ! Enfin bon je vois, tu es CE genre de personne qui n'aime pas les dragons. Tsss. Tu sais pas c'que tu rates.

Tout d'abord, merci, merci MERCI pour les compliments, ça me fait très chaud au coeur ! Surtout tes remarques sur mon écriture soit-disant "littéraire", c'est justement ce que j'essaie d'obtenir, alors voir que ce travail porte ses fruits, c'est super réjouissant et motivant pour la suite ! Et je suis totalement d'accord concernant la prose qui doit savoir se faire poète de temps en temps. Il y a d'ailleurs une superbe nouvelle d'Ukrysis qui répond parfaitement à ce critère là, mais je crois que tu l'as déjà commentée ^^

Tu as totalement raison concernant les phrases un peu lourdes ! C'est un de mes problèmes récurrents : à force de vouloir bien faire, j'en fais un peu trop... x)

Merci encore en tout cas ♥

Pas de souci, héhé :p

Oui, je crois avoir déjà commenté la nouvelle d'Ukry :)

Je n'ai fait que dire ce que je pensais sincèrement : j'aime ton écriture

Alors, concernant ta réponse à ma remarque sur la lourdeur de certaines phrases, c'est un peu le défaut récurrent de tout le monde ^^ Je me rappelle qu'il y a un temps, j'avais énormément de mal à construire des phrases courtes et concises. J'ai lu dans le commentaire que tu as laissé sur le prologue de mon roman que tu trouvais mon style d'écriture "léger et agréable" ; eh bien c'est un magnifique compliment que celui que tu m'as fait là, car c'est ma principale difficulté : ne pas m'étaler ^^
Si tu veux une petite astuce pour apprendre à alléger progressivement ton style, c'est de lire les romans de Tatiana de Rosnay : c'est radical et sa prose est une pépite ! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Commentaires : "Qui trop embrasse, mal étreint"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Solkeera] Les commentaires en trop
» Dollhouse : avis et commentaires
» La vie est trop courte pour lire de mauvais livres
» A TROP AIMER
» [Soucy, Gaétan] La petite fille qui aimait trop les allumettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Owo :: La bibliothèque :: Commentaires des nouvelles-